Hommage à un homme de paix

Publié le par Mr Twils

 

Au revoir l'ami ...

 

L'ancien président israélien Ezer Weizman est mort dimanche 24 avril au soir à son domicile de Césarée, il avait 80 ans. Nommé commandant de l'armée de l'air israélienne en 1958, il avait effectué une brillante carrière militaire avant de se lancer dans la politique. Il avait été président de 1993 à 2000.

Contacts avec les dirigeants palestiniens

En trois décennies de vie politique, il était passé de la position de faucon à celle de colombe, affirmant que les juifs devaient apprendre à partager cette partie du monde avec les arabes.  En tant que ministre de la Défense en 1979, il avait contribué à négocier le traité de paix d'Israël avec l'Egypte.  Il avait été en première ligne pour établir des contacts avec les dirigeants palestiniens

Il avait ensuite démissionné du cabinet de Menachem Begin, se plaignant de sa stricte interprétation des accords de paix provisoires avec l'Egypte concernant les Palestiniens. Ariel Sharon, l'actuel Premier ministre, avait remplacé Ezer Weizman.

Hommage de Sharon et Perez

"Il était la quintessence du sabra. J'ai perdu un commandant et un ami", a déclaré Ariel Sharon selon un communiqué officiel.  De son côté, le vice-Premier ministre Shimon Perez, qui avait été pendant un temps un de ses alliés politiques, a déclaré que Ezer Weizman était unique. En guerre, il faisait preuve d'une bravoure incroyable, et quand la paix est apparue à l'horizon, il s'est engagé pour elle, a déclaré Shimon Perez à la deuxième chaîne de télévision israélienne. Il cherchait toujours l'originalité, l'audace et la nouveauté. Il savait comment réchauffer les coeurs de milliers de personnes.

(Source : Le Nouvelle Observateur)

 

Le rôle du president

Israël est un régime parlementaire. L'élection du Premier ministre est au suffrage universel direct et rapproche le régime israélien de celui, semi-présidentiel, de la France. Le chef de l'Etat, non responsable devant la Knesset (parlement), est élu par cette dernière à la majorité absolue. Il ne dispose pas du droit de dissolution mais, sur proposition de l'assemblée, il nomme les magistrats, les diplomates et le contrôleur d'Etat.

 

Les presidents d'Israël

Chaïm Weizmann (1949-52)  dirigeant sioniste et éminent savant
Yitzhak Ben Zvi (1952-63) chef de l'Agence juive et historien
Zalman Shazar (1963-73) homme politique, savant, historien, écrivain et poète
Ephraïm Katzir (1973-78), biochimiste de renom
Yitzhak Navon (1978-83), homme politique, éducateur et écrivain
Chaïm Herzog (1983-93), juriste, général, diplomate et écrivain
Ezer Weizman (1993-2000), général d'aviation, homme politique et homme d'affaires
Moshé Katsav (2000- ), action sociale et homme politique

 

Commenter cet article