Gilad Shalit sous les griffes du Hamas ...

Publié le par Mr Twils

 

Gilad Shalit

Le peuple d'Israël dans l'angoisse

 

Résumé des faits :

Le Hamas avait prévenu qu'il rompait la trêve avec Israël : ce dimanche, il est donc passé à l'acte. Très tôt dans la matinée, un groupe de sept Palestiniens a creusé un tunnel près du point de passage de Kerem Shalom, dans le sud de Gaza, s'est infiltré du côté israélien de la frontière et a tiré des salves de roquettes et de grenades. Bilan : deux soldats israéliens tués, quatre autres blessés (dont un grièvement), et un septième enlevé par les assaillants. L'attaque a été conjointement revendiquée par le Comité de résistance populaire, par les brigades Ezzedine al-Qassam (branche armée du Hamas), et par l'Armée de l'islam, un groupe jusque là inconnu. « C'est une réaction sismique aux massacres de civils », a affirmé la coalition terroriste.

 

Le point de vue de Mister Twils :

Gilad Shalit est un gosse de 19 ans et, comme tous les gosses de son âge en Israël, il fait son service militaire. Il n'a rien demandé à personne. En face, en Palestine, c'est le Hamas qui, par mandat du peuple, fait la lois. D'idéologie religieuse et haineuse, ils adorent plus que tout la mort, celle de leurs enfants en "martyres kamikazes" (voir photos en bas de cet article) ou celle de leurs "ennemis" : Les Israéliens soldats ou civils de tout âges et de toutes idéologies ... Depuis qu'Arik Sharon leur a rendu Gaza, ils harcèlent Israël avec des roquette aveugles et tueuses. En réponse aux ripostes légitimes de l'état Hébreu, ils viennent d'assassiner deux soldats, d'en blesser quatre autres et d'enlever le jeune Gilad Shalit ... On tremble à l'idée de ce qu'il subit actuellement, à l'idée qu'il pourrait lui arriver quelque chose de pire ... A l'heure ou les États Européen tergiverse quand à savoir s'il faut ou non soutenir financièrement le régime ignoble du Hamas sous prétexte d'humanitaire - ICI - A l'heure ou les États Européens font des courbettes au régime fanatique Iranien - ICI - ... N'oublions pas le Soldat Gilad. Comme le dit si bien Alain dans son dernier artice : Et demain, si c'etait mon fils ? ...

 

Fête populaire du Hamas ...

 

Quelques dernières dépêches de l'AFP

Un groupe armé palestinien revendique l'enlèvement du soldat israélien
RAMALLAH (Cisjordanie), 26 juin 2006 (AFP) © 2006 AFP

Un groupe armé palestinien, les Comités de la résistance populaire, a revendiqué lundi l'enlèvement du soldat israélien lors d'une attaque dimanche contre un poste militaire et affirmé qu'il était vivant, dans un appel téléphonique à l'AFP.

"Nous détenons le soldat. Il est vivant et en bonne santé", a déclaré l'interlocuteur anonyme s'exprimant au nom du groupe armé, sans donner la moindre précision sur le lieu où pouvait se trouver le soldat enlevé lors d'une attaque meurtrière contre un poste militaire à la lisière de la bande de Gaza.

Il a précisé que "le soldat israélien mange et boit et ses blessures ne sont pas graves". L'interlocuteur n'a pas formulé d'exigence et n'a pas évoqué une éventuelle libération du soldat.

Ce militaire, âgé de 20 ans, a été enlevé par un commando palestinien lors d'une attaque qui a coûté la vie à deux militaires israéliens et à deux assaillants palestiniens.

Menée par un commando de sept à huit hommes infiltrés à Kerem Shalom après le creusement d'un tunnel, cette attaque a été revendiquée par les Brigades Ezzedine Al-Qassam (la branche armée du Hamas), les Comités de la résistance populaire et "l'armée de l'Islam", un groupe jusqu'ici inconnu.

Des efforts diplomatiques, notamment égyptiens et français, étaient déployés depuis dimanche pour libérer le soldat, qui possède aussi la nationalité française.

 

Soldat enlevé: Abbas ordonne une vaste opération de recherche à Gaza
GAZA, 26 juin 2006 (AFP) © 2006 AFP

Le président palestinien Mahmoud Abbas a ordonné aux services de sécurité de procéder lundi à une vaste opération de recherche dans la bande de Gaza pour retrouver le soldat israélien enlevé dimanche, a-t-on appris de source officielle.

"Le président Mahmoud Abbas a ordonné au Premier ministre Ismaïl Haniyeh, au ministre de l'Intérieur Said Siam et aux chefs des services de sécurité de lancer immédiatement des recherches sérieuses pour libérer le soldat", a affirmé cette source.

Elle a indiqué que ces recherches allaient avoir lieu dans "toute la bande de Gaza", soulignant que les services de sécurité devaient commencer à se déployer.

"Le président a demandé à tout le monde, le gouvernement et ses dirigeants, de prendre leur responsabilité face à cette situation dangereuse et éviter un désastre humanitaire, économique et militaire" si une opération militaire israélienne de grande envergure est lancée, a pour sa part indiqué le porte-parole de M. Abbas, Nabil Abou Roudeina.

Il a affirmé que le président palestinien menait d'intenses contacts avec les pays arabes et la communauté internationale pour stopper "l'escalade militaire israélienne".

M. Abbas, considéré par l'Etat hébreu comme son seul interlocuteur dans les tractations visant à obtenir la libération du soldat israélien, est soumis à d'intenses pressions internationales et d'Israël pour le retrouver vivant.

Israël a menacé d'une grande offensive militaire à Gaza pour frapper les groupes armés palestiniens impliqués dans l'enlèvement du soldat, qui porte également la nationalité française.

Des troupes ont été massées près du territoire et le Premier ministre Ehud Olmert a demandé à l'armée de se tenir "prête". "Aucune personne impliquée dans l'enlèvement et la détention du soldat Gilad Shalit ne sera à l'abri", a-t-il affirmé.

 

Les Brigades d'Al-Aqsa appellent à ne pas libérer le soldat israélien
GAZA, 26 juin 2006 (AFP) © 2006 AFP

Les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa, un groupe armé lié au Fatah du président Mahmoud Abbas, ont appelé lundi les ravisseurs du soldat israélien enlevé dimanche à ne pas le libérer et se sont dit prêtes à faire face à une opération de l'Etat hébreu dans la bande de Gaza.

"Nous demandons à nos frères combattants de ne pas libérer le soldat sioniste malgré toutes les pressions et les menaces", a affirmé le groupe dans un communiqué, affirmant que nos "troupes sont prêtes à faire face à toutes les agressions" d'Israël.

 

Petit panorama des "élus" du peuple palestinien : Le Hamas ...

 

Les bonnes oeuvres du Hamas : Les crèches ...

 

Commenter cet article

Mister Twils 10/07/2006 22:29

Bonjour Samira

"Non tu as bien raison Isreal n'est pas un etat suicidaire. C'est un etat meurtrier..."

Merci pour ta belle argumentation ... ;)

Vis à vis des medias, Israel a de toutes facons toujours deux uniques choix : Victime ou Coupable. Elle est soit victime du terrorisme ... soit coupable d'oser se defendre.

A choisir, je prefere encore etre coupable que la victime des fous meutriers palestiniens ... Quand à "qui est le meurtier ?", je te laisse libre de tes convictions, elle semble de toute facon deja toutes faites ...

Bien à toi, Mister Twils

samira 10/07/2006 19:15

Non tu as bien raison Isreal n'est pas un etat suicidaire. C'est un etat meurtrier...

Mister Twils 10/07/2006 12:31

Bonjour Samir,
Personne n'a le droit de donner la mort (et je suis contre la peine de mort en général). Maintenant, quand un groupe de mec s'apprêtent à faire un attentat (souvent kamikaze) je ne vois pas au nom de quoi on devrait le laisser faire ... Les roquettes du Hamas sont aveugles et tueuses et tombent souvent sur les villes Israélienne ... Il est tout à fait légitime à Tsahal de riposter. Sans compter les inacceptables enlèvements de civil ou de soldat. Toute guerre est sale ... et un état se doit de protéger ces citoyens. Israël ne fait pas exception à la règle. Israel n'est pas un etat "suicidaire" ... 
Cordialement, Mister Twils

samir 09/07/2006 17:33

les juifs et les palestiniens ont commis des erreurs mais ni l un ni l autre n'est autorisé à donner la mort .