Palestine : La Peine de Mort ...

Publié le par Mr Twils

 

A l'heure ou la France dit Non à la Constitution Européenne,

La Palestine dit Oui à la peine de Mort ...

Le monde est décidément très Stone ces derniers temps !

 

Si la Constitution Européenne n'a pas été adopté par la France - à mon grand regret - l'Europe garde tout de même quelques principes essentiels, garant d'un minimum de droits fondamentaux pour ses habitants, comme l'abolition totale de la peine capitale.

Aux Moyen-Orient, rien n'est jamais simple. A part Israël, seul pays de la région tourné vers l'Europe en thermes juridiques, tout les états disposent de cette peine archaïque et faussement dissuasive. S'il est un pays qui ne devrait pas la posséder, c'est bien la Palestine. Seul nation de cette région, avec Israël, à revendiquer une réel démocratie, elle se devrait, en tant qu'état en devenir, de montrer l'exemple. Que les groupes islamistes et terroristes perpétuent des crimes au sein même de leur propre peuple, ça n'est pas acceptable mais répond à une certaine logique; Que l'état de droit fasse de même, ce n'est pas simplement une hérésie, c'est pratiquement un appel et une justification à la justice sauvage de ces groupes totalitaires. L'autorité palestinienne sera t'elle a la hauteur des défis qui l'attendent ? Aura t'elle plus de courage politique et de volonté que le défunt Y. Arafat dans son rôle historique pour le bien être de son peuple ... et de la région toute entiere ? C'est tout ce qu'on peut lui souhaiter dans un monde qui se transforme si rapidement et de manières incertaines ...

 

- voir blog du 25 Mai -

 

Militant de longue date contre la peine de mort, il m'est arrivé de me retrouver, dans des manifestations réclament l'abolition de la peine de mort aux Etats-Unis ainsi que la libération du prisonnier politique Mumia Abu Jamal, au coté de militants réclament dans la meme manifestation un état pour les palestiniens ...

Croyez bien que je n'ai rien contre un état palestinien - tout peuple a droit à un état - mais notez tout de même l'etrange ironie de cette histoire : Des militants anti peine de mort qui, dans des manifestations abolitionniste, réclame la naissance d'un état qui, lui , prône justement l'application de cette peine !!

De fils en aiguilles me vient alors cette reflexion : Et si les militants anti peine de mort - pro palestine - qui elle prône justement la peine de mort - étaient de ceux qui, hier soir, avait voté Non à la constitution Européenne ...

Le monde est décidément très Stone ces derniers temps, vous ne trouvez pas ?

 


A.P L'Autorité palestinienne suspend son projet d'exécuter une vingtaine de personnes ...

 

L'Autorité palestinienne a suspendu son projet d'exécuter une vingtaine de Palestiniens reconnus coupables de collaboration avec Israël, craignant que l'application de la peine de mort n'avive les tensions avec Israël, a déclaré lundi un ministre palestinien. Soufian Abou Zaydeh, le ministre en charge des prisonniers, a expliqué que le sort des collaborateurs avait été soulevé par des négociateurs israéliens lors d'une récente rencontre. « Nous n'allons pas appliquer les peines de mort, dans ces circonstances », a souligné M. Abou Zaydeh. « Nous ne sommes pas dans une position de faire exécuter » de telles sentences.

Il a cependant démenti une information du quotidien palestinien « Al-Ayyam », selon lequel le président de l'Autorité palestinienne commuerait les peines. L'autorisation de Mahmoud Abbas est nécessaire pour faire exécuter les condamnations judiciaires. Environ la moitié des 51 Palestiniens dans le « couloir de la mort » sont des informateurs présumés. Les autres ont été condamnés pour meurtre ou d'autres crimes.

Commenter cet article